Travail de la guitare

Travailler son instrument permet de contrôler son jeu.

Il est maintenant (enfin) devenu évident pour nous occidentaux qu'apprendre à faire de la musique ne signifie pas nécessairement apprendre le solfège. Le travail musculaire et auditif sont les points les plus importants à développer pour un futur musicien.

La technique procure au musicien une palette de possibilités expressives, mélodiques et harmoniques de plus en plus vaste à mesure que son travail évolue.

En fait, on n'a pas besoin de technique pour jouer de la guitare. Quiconque suffisamment sensible pourra s'exprimer avec très peu de pratique instrumentale, on peut faire des tas de chose à la guitare sans technique, mais passé le cap de la découverte de l'instrument, certains musiciens souhaitent acquérir un contrôle sur leur jeu, afin d'être en mesure de se renouveler et d'utiliser un vocabulaire toujours plus large.

J'enseigne la guitare depuis 20 ans, et je fus mon premier élève.

A 17 ans, je jouais sans préférence batterie, orgue, guitare, sax et flûte. A cette époque, si quelqu'un voulait prendre des cours, c'étaient forcément des cours de classique, quelquefois de jazz. Mais les professeurs étaient rares, et je voulais faire de la pop.

Bien sur, la guitare m'intéressait, mais le problème de cet instrument était qu'on ne pouvait pas faire de notes tenues comme à l'orgue ou aux instruments à vent. C'est en entendant Robert Fripp pour la première fois jouer les solos de "21st Century Schizoid Man" et "The Sailor's Tale" sur l'album live Earthbound de King Crimson que j'ai enfin décidé de choisir la guitare comme mon principal instrument, et R.F. comme mon instructeur.

Mais Fripp était loin de Nice où j'habitais, et quoi qu'il en soit, il ne donnait pas de cours à cette époque. Donc je décidai de créer moi-même des exercices pour développer ma technique. Certains étaient inefficaces, certains impossibles mais avec le temps, je compris qu'un bon exercice doit être soit concentré sur un point mécanique particulier, soit simuler une situation de jeu recouvrant un ensemble de techniques.

Après la séparation de Shylock, quelques personnes m'ont demandé de leur donner des cours et maintenant, après 20 ans d'enseignement, je m'aperçois que très peu de mes élèves ont travaillé les études pour guitare électrique que j'avais élaborées pour mon propre développement technique.

Parmi celles-ci, on trouve des études pour guitare en accord traditionnel, en incluant celles que je n'ai pas composées comme des préludes de Bach, très efficaces pour couvrir un large champ de difficultés, et des études pour guitare en "New Standard tuning", un accord imaginé par Robert Fripp (C-G-D-A-E-G du grave à l'aigu).

Mon but sur cette page est de partager ces travaux avec ceux dont la technique est déjà avancée (les débutants risquent de se décourager), et qui souhaitent se mesurer aux embûches (relatives) des techniques imbriquées.

Robert Fripp a composé des pièces pour guitare électrique (Fracture par exemple) très efficaces comme exercices, mais que je préfère vous laisser rechercher vous-même, n'étant pas sensé les faire figurer sur cette page (n'étant d'ailleurs pas autorisé à le faire).

Toutes ces études doivent être jouées avec médiator en aller-retours.

Pour l'instant, trois études pour chaque type d'accord apparaissent sur cette page, en version MIDI, Audio (MP3) et partition (sur Finale).

Accord traditionnel

Etude N°1 (difficile) Audio (partition momentanément indisponible)

Exercices Préparatoires (difficile) Audio (partition momentanément indisponible)

J.S. Bach : Presto de la Sonate pour violon en sol mineur (difficile) MIDI - Audio - Score

New Standard Tuning

Sorrow Callisthenics (facile) Audio (partition momentanément indisponible)

Etude NST N°1 (difficile) Audio (partition momentanément indisponible)